Tout savoir de la mort de Alexandre Legrand

Alexandre le Grand est considéré comme le plus grand conquérant de l’époque antique. Il est né le 21 Juillet 356 avant Jésus Christ et est mort 33 ans plus tard (le 13 juin 323 avant Jésus Christ), après avoir régné pendant 15 ans sur le royaume de Macédoine. A seulement 18 ans il reprit la suite de son père Philippe qui est mort assassiné sur le trône. Alexandre le Grand s’est fait son nom, non pas par ses talents d’administrateurs mais par son âme de fin stratège. Il guerroyait comme un titan mais son empire ne lui survécut pas pour autant. L’histoire nous l’a toujours décrit comme étant un homme doué d’une très forte personnalité et faisant toujours face, sans aucune crainte, au danger.

L’une des plus grandes victoires qu’on attribue au roi de Macédoine est la victoire sur la Perse. En effet, les armées perses étaient de loin supérieures à celle d’Alexandre. Grace à ses stratégies bien élaborées, il remporta haut la main la guerre contre la Perse, accompagné seulement d’une poignée de soldats surentrainés. Avec tant d’exploits à son actif, on se demande bien comment un tel homme a pu trouver la mort ?

Les circonstances réelles de la mort d’Alexandre le Grand

Alexandre le Grand rend son dernier souffle à 33 ans seulement à la fleur de l’âge, de suite d’une étrange pathologie alors qu’il était physiquement monté comme un roc ; Ce qui n’a pas manqué de surprendre son entourage qui, après avoir écarté certaines éventualités a réussi à détecter deux causes probables du décès du roi de la moitié des terres connues.

La première hypothèse est celle de l’empoisonnement : c’est l’hypothèse la plus répandue et celle à laquelle le peuple adhère. Alexandre possédait de nombreuses terres, de quoi susciter des jalousies. Il est apparemment très difficile de croire qu’un homme qui a décimé des armées entières et qui avait une forme olympique aurait pu mourir d’une autre manière. Mais cette hypothèse a toujours été confrontée au fait qu’aucun des gouteurs du roi n’avait contracté les mêmes symptômes que lui.

mort Alexandre Legrand

Ce qui conduit donc à la seconde hypothèse qui serait celle d’une septicémie, qu’il aurait contracté lors de la célébration d’une de ses nombreuses victoires (alcool à volonté = excès, ivresse = cause probable d’empoisonnement du sang par l’alcool).

Cependant, il aurait fallu plusieurs cirrhoses du foie avant que le guerrier ne succombe de ce type d’empoisonnement.

Il est donc difficile d’affirmer avec exactitude qu’Alexandre le Grand est mort de cause d’empoisonnement volontaire ou involontaire, d’autant plus que des millénaires se sont écoulés depuis sa mort.

Retenons qu’il est né, qu’il a fait son bout de chemin et qu’l est mort, tout simplement !