Une technique de peinture ? Connaissez-vous l’aérographie ?

sifni29

Si vous aimez la peinture et que vous n’avez pas encore entendu parler de l’aérographie, il est fort probable que vous n’ayez pas encore vu toutes les plus belles œuvres contemporaines de ce monde. Découvrez l’aérographie, ce que c’est et, comment ça fonctionne.

Qu’est-ce que l’aérographie ?

Qui parle d’aérographie parle également d’aérographe. Il s’agit d’un petit pistolet conçu spécialement pour cette technique de peinture. Il permet de façon générale de propulser de l’air ou de la peinture sur tout type de surface. Vous verrez de ce fait de l’aérographie sur des murs, des tee-shirts, du papier, du tissu, etc. Il facilite la peinture et vous permet de ne pas avoir à toucher votre surface de peinture. Il vous suffit de manipuler la gâchette et de faire votre job en toute tranquillité.

On distingue en tout deux types d’aérographes : les aérographes à simple action et les aérographes à double action. Les premiers vous permettent de moduler uniquement le débit d’air injecté, mais les secondes vous permettent de moduler en plus de cela le débit de peinture. Vous devez être curieux de comprendre le fonctionnement d’une telle merveille…

A lire aussi : Connaissez vous Kubb Nebuleuse ?

Fonctionnement d’un aérographe

Le fonctionnement d’un aérographe repose sur deux éléments essentiels : l’air comprimé et le médium. L’air comprimé qui peut provenir de différentes sources selon le modèle choisi permet de vaporiser le médium. Le médium, c’est tout simplement le produit utilisé pour réaliser l’œuvre. Il peut s’agir de la peinture, de l’huile, de l’encre ou de l’aquarelle, etc. Lorsque vous actionnez la gâchette, l’air vaporise le médium avec une finesse et une précision exacte, ce qui vous permet de faire votre peinture dans les plus petits détails.

Il faut noter que la distance entre l’appareil et votre support détermine la quantité de médium déposée. Apprenez donc à maîtriser votre aérographe. Ça vient avec de l’entraînement ou tout simplement une utilisation répétée de l’appareil. Le résultat que vous obtiendrez dépend entre autres de votre manière d’utiliser la gâchette, du produit que vous utilisez et de votre manière de manier l’appareil en lui-même.

 

Il ne faut pas manquer : Cet article sur le massicot !