Comment conserver un e liquide ?

Avant tout, il serait avantageux de connaître les thèmes DLC et DLUO. La DLC (Date Limite de Conservation) représente le temps de conservation que doit durer le liquide avec vous. C’est en quelque sorte la date limite d’expiration.

Pour avoir des conseils afin de fabriquer correctement votre e liquide regardez cette vidéo

La DLUO représente la Date Limite d’Utilisation Optimale, c’est-à-dire le temps que peut durer votre liquide après ouverture, avant de perdre la puissance de ses arômes. Pour bien conserver votre liquide, il est important de connaître les conditions environnementales successibles d’agir sur votre liquide. Il s’agit de la température, l’air et la lumière.

La température

La température joue un rôle très important dans la conservation de votre e liquide. Elle doit se situer entre 10 et 18°C. La chaleur est donc à éviter au maximum. Au cours du stepping, elle permet la maturation du liquide, mais ici, elle peut constituer un facteur nuisible. Elle risque de dégrader les arômes et les autres ingrédients du liquide. Plus le liquide sera exposé à la chaleur, plus il risque de périmer et de vieillir plus rapidement.

La chaleur qui était un avantage au cours du stepping devient un inconvénient par la suite. Ainsi, plus il fera frais, plus le liquide sera longuement conservé. Vous pouvez également conserver votre liquide dans le réfrigérateur. Cependant, ne vous inquiétez pas ! Le propylène glycol et la glycérine végétale, même s’ils gèlent, vont revenir à la normale lorsque vous les laisserez se réchauffer dans la cigarette électronique.

Pour voir une présentation avec des tests de e liquide pas cher cliquez sur le lien

L’air

L’air aussi a une incidence non négligeable sur votre e liquide. L’air contient environ 20 % d’oxygène, ce qui veut dire qu’il contient 20 % d’oxydant. Les oxydants sont par exemple responsables de la rouille et de la dégradation de certaines molécules. Évitez donc au maximum que votre liquide soit en contact avec de l’air. Il agit en réalité, non seulement, sur la nicotine, mais, aussi sur le propylène glycol et la glycérine végétale.

L’air transforme au cours du temps, la nicotine en cotinine qui n’est pas vraiment dangereuse pour la santé. Cependant, elle n’a pas les mêmes propriétés que la nicotine. Quant à la base, l’air contribue à sa dénaturation. Si vous avez une grande quantité de liquide, le mieux serait de le répartir dans de tout petits flacons, afin de diminuer le risque d’exposition à l’air, à chaque fois que vous ouvrez le contenant.

La lumière

Compte tenu des UV transmis par le soleil, il est conseillé de conserver les e liquides dans des endroits sombres. Les rayons sont en vérité responsables de la dégradation de la nicotine et des arômes. C’est pour cette raison, qu’il faut les éviter au maximum.

Pour ce faire, vous devez conserver votre e liquide dans un endroit sombre, fermé, et sec. Un placard ou un tiroir bien fermé serait l’idéal. N’oubliez pas de vous assurer que cela demeure hors de la portée des enfants.

Lorsque vous respectez ces trois restrictions, votre e liquide risque de durer très longtemps. C’est-à-dire que vous pourriez dépasser la DLUO. Toutefois, lorsque vous avez votre e liquide jusqu’à la DLC, il est préférable de le jeter, car cela pourrait vous être néfaste.

Pour lire un autre article : Un nouvel objet pour le moins étrange dans ma cuisine !